LE STADE

LE STADE

Plan du stade

Les chiffres clés

67000

places assises

8500

m² d’espaces de réception

6000

places VIP

67000

places assises

8500

m² d’espaces de réception

6000

places VIP

Une prouesse technologique et écologique

L'Orange Vélodrome est le modèle avant-gardiste du stade digital et éco-responsable. Il est doté des équipements de communication les plus modernes et proposera notamment dès la fin de l'année 2018, une couverture Wifi HD accessible pour l'ensemble du public. Ce déploiement facilitera également le networking d'une clientèle VIP et professionnelle hyper connectée. Sur le plan esthétique, le stade arbore une jupe de 25 mètres de hauteur éclairée par des leds et qui change de couleur en fonction des événements. Sa longueur de 700 mètres en fera le plus grand écran de cinéma français ! Non seulement à la pointe de la technologie, l'Orange Vélodrome est également éco-responsable. Premier stade certifié ISO 20121, il bénéficie de plusieurs installations périphériques qui contribuent à le rendre autonome en eau et en énergie. La combinaison entre un système de récupération des eaux de pluie et d'éoliennes verticales permet d'alimenter ses sanitaires. Via un couplage avec une station d'épuration située à proximité, le stade et les bâtiments à proximité sont autonomes en chauffage et climatisation toute l'année. Ce dispositif unique en France favorise la réduction de la consommation énergétique de manière considérable. Enfin, la mise en place du tri sélectif, du recyclage et de la valorisation des déchets vient compléter la démarche responsable et environnementale de cette enceinte.

Plus qu’un stade, un quartier de vie « éco-responsable »

Bien plus qu'un stade, l’équipement sportif est intégré dans un environnement urbain de haute qualité. C’est ainsi qu’un nouvel éco-quartier se développe sur 100 000 m² autour de l’enceinte Marseillaise. Côté Michelet, un centre commercial offrira plus de 20 000 m² de surfaces largement consacrées aux commerces de proximité (projet finalisé en 2017) Un complexe hôtelier de trois et quatre étoiles développé sur environ 8 000 m² permet notamment de répondre aux besoins du tourisme d’affaires générés par les équipements du stade. L’aménagement d’un pôle santé et bien-être de 5 000 m² vient compléter l’attractivité de ce complexe. Plusieurs immeubles de bureaux (10 000 m²) et de logements (près de 600 appartements) sont désormais livrés, d’une part côté esplanade Ganay et d’autre part entre le stade et l’Huveaune, dont les berges sont aménagées. Le Stade Delort a lui aussi été reconfiguré afin qu’il devienne l’enceinte d’accueil d’un club résident de rugby, tout en restant ouvert aux autres disciplines et aux scolaires. C’est également un éco-quartier qui répond pleinement aux exigences du Grenelle Environnement.

La boucle de chaleur

Dans le cadre de l’opération de reconfiguration du stade, de ses abords et de l'optimisation énergétique de l’ensemble des projets, s’inscrit la création d’une boucle de chaleur raccordée aux effluents de la station d’épuration de Marseille. Initialement perçue comme une contrainte, la proximité de cette installation s'est révélée être une opportunité pour réaliser la plus grande boucle de chaleur privée française. Au cœur de ce procédé, les eaux traitées y sont récupérées et envoyées vers des échangeurs thermiques (ces eaux sont à une température constante de 15°C en hiver et 20°C en été) L'eau de la station d'épuration va donc refroidir ou chauffer les échangeurs en fonction de la demande : chauffage en hiver ou climatisation en été.

La récupération des eaux de pluie

La récupération des eaux de pluie permet de faire des économies et de préserver la ressource en eau. L'Orange Vélodrome est ainsi autonome en eau non-potable (dite « grise »), notamment pour l’arrosage de sa pelouse, ses sanitaires et le nettoyage des espaces extérieurs. C'est la toiture du stade qui permet de rendre viable ce procédé. En effet, l'aspect incurvé de la toile favorise l'écoulement des eaux de pluie jusqu'à une zone de stockage située sous la bordure du terrain. Par ailleurs, ce dispositif présente un intérêt en limitant les impacts du rejet d’eau en milieu urbain, face notamment aux problèmes d’inondation qui peuvent en découler.

Une prouesse technologique et écologique

L'Orange Vélodrome est le modèle avant-gardiste du stade digital et éco-responsable. Il est doté des équipements de communication les plus modernes et proposera notamment dès la fin de l'année 2018, une couverture Wifi HD accessible pour l'ensemble du public. Ce déploiement facilitera également le networking d'une clientèle VIP et professionnelle hyper connectée. Sur le plan esthétique, le stade arbore une jupe de 25 mètres de hauteur éclairée par des leds et qui change de couleur en fonction des événements. Sa longueur de 700 mètres en fera le plus grand écran de cinéma français ! Non seulement à la pointe de la technologie, l'Orange Vélodrome est également éco-responsable. Premier stade certifié ISO 20121, il bénéficie de plusieurs installations périphériques qui contribuent à le rendre autonome en eau et en énergie. La combinaison entre un système de récupération des eaux de pluie et d'éoliennes verticales permet d'alimenter ses sanitaires. Via un couplage avec une station d'épuration située à proximité, le stade et les bâtiments à proximité sont autonomes en chauffage et climatisation toute l'année. Ce dispositif unique en France favorise la réduction de la consommation énergétique de manière considérable. Enfin, la mise en place du tri sélectif, du recyclage et de la valorisation des déchets vient compléter la démarche responsable et environnementale de cette enceinte.

Plus qu’un stade, un quartier de vie « éco-responsable »

Bien plus qu'un stade, l’équipement sportif est intégré dans un environnement urbain de haute qualité. C’est ainsi qu’un nouvel éco-quartier se développe sur 100 000 m² autour de l’enceinte Marseillaise. Côté Michelet, un centre commercial offrira plus de 20 000 m² de surfaces largement consacrées aux commerces de proximité (projet finalisé en 2017) Un complexe hôtelier de trois et quatre étoiles développé sur environ 8 000 m² permet notamment de répondre aux besoins du tourisme d’affaires générés par les équipements du stade. L’aménagement d’un pôle santé et bien-être de 5 000 m² vient compléter l’attractivité de ce complexe. Plusieurs immeubles de bureaux (10 000 m²) et de logements (près de 600 appartements) sont désormais livrés, d’une part côté esplanade Ganay et d’autre part entre le stade et l’Huveaune, dont les berges sont aménagées. Le Stade Delort a lui aussi été reconfiguré afin qu’il devienne l’enceinte d’accueil d’un club résident de rugby, tout en restant ouvert aux autres disciplines et aux scolaires. C’est également un éco-quartier qui répond pleinement aux exigences du Grenelle Environnement.

La boucle de chaleur

Dans le cadre de l’opération de reconfiguration du stade, de ses abords et de l'optimisation énergétique de l’ensemble des projets, s’inscrit la création d’une boucle de chaleur raccordée aux effluents de la station d’épuration de Marseille. Initialement perçue comme une contrainte, la proximité de cette installation s'est révélée être une opportunité pour réaliser la plus grande boucle de chaleur privée française. Au cœur de ce procédé, les eaux traitées y sont récupérées et envoyées vers des échangeurs thermiques (ces eaux sont à une température constante de 15°C en hiver et 20°C en été) L'eau de la station d'épuration va donc refroidir ou chauffer les échangeurs en fonction de la demande : chauffage en hiver ou climatisation en été.

La récupération des eaux de pluie

La récupération des eaux de pluie permet de faire des économies et de préserver la ressource en eau. L'Orange Vélodrome est ainsi autonome en eau non-potable (dite « grise »), notamment pour l’arrosage de sa pelouse, ses sanitaires et le nettoyage des espaces extérieurs. C'est la toiture du stade qui permet de rendre viable ce procédé. En effet, l'aspect incurvé de la toile favorise l'écoulement des eaux de pluie jusqu'à une zone de stockage située sous la bordure du terrain. Par ailleurs, ce dispositif présente un intérêt en limitant les impacts du rejet d’eau en milieu urbain, face notamment aux problèmes d’inondation qui peuvent en découler.

Un stade, une histoire

INAUGURATION DU STADE VÉLODROME

 

Inauguré en 1937 devant plus de 30.000 spectateurs, le stade Vélodrome conçu par l’architecte Henri Ploquin est un fleuron indissociable des grandes heures du sport à Marseille. Une grande journée sportive est organisée à cette occasion, avec un meeting d’athlétisme et une course cycliste. Une journée conclue par un match amical entre l’Olympique de Marseille et les Italiens du Torino FC.
Le stade accueille également au début, des courses de cyclisme (d’où son nom de Vélodrome), des épreuves d’athlétisme, de rugby mais aussi des compétitions de motos et de voitures.
Cette inauguration marque le début d’une grande histoire !

1937

1998

LA RECONVERSION DE 1998

 

Initialement conçue pour accueillir 35 000 personnes, l’enceinte connaît plusieurs extensions au cours du XXe siècle.
Mais le changement le plus notable reste celui précédant la coupe du monde de football 1998, le stade augmentant sa capacité à 60.000 places. Internationalement reconnu pour abriter les rencontres de l’Olympique de Marseille, le Vélodrome accueille désormais des événements d’envergure comme la coupe du monde de rugby en 2007 mais également les concerts de Luciano Pavarotti et Johnny Hallyday en 2002 et 2009 pour ne citer qu’eux.

L’ORANGE VÉLODROME

 

L’histoire du Vélodrome connaît un nouveau chapitre avec la reconfiguration livrée en 2014.
Les éléments phares de cette rénovation sont la couverture du stade, la création d’un parvis ainsi qu’une hausse de la capacité d’accueil, pour atteindre 67 000 places. Le classement en stade « Elite UEFA » induit aussi une augmentation du nombre de places VIP avec l’aménagement de salons et d’un accueil haut de gamme.
Le 3 Juin 2016, Arema et Orange signent un contrat de Naming pour une durée de 10 ans. L’Orange Vélodrome vient de naître.

2014 – 2016

1937

INAUGURATION DU STADE VÉLODROME

 

Inauguré en 1937 devant plus de 30.000 spectateurs, le stade Vélodrome conçu par l’architecte Henri Ploquin est un fleuron indissociable des grandes heures du sport à Marseille. Une grande journée sportive est organisée à cette occasion, avec un meeting d’athlétisme et une course cycliste. Une journée conclue par un match amical entre l’Olympique de Marseille et les Italiens du Torino FC.
Le stade accueille également au début, des courses de cyclisme (d’où son nom de Vélodrome), des épreuves d’athlétisme, de rugby mais aussi des compétitions de motos et de voitures.
Cette inauguration marque le début d’une grande histoire !

1998

LA RECONVERSION DE 1998

 

Initialement conçue pour accueillir 35 000 personnes, l’enceinte connaît plusieurs extensions au cours du XXe siècle.
Mais le changement le plus notable reste celui précédant la coupe du monde de football 1998, le stade augmentant sa capacité à 60.000 places. Internationalement reconnu pour abriter les rencontres de l’Olympique de Marseille, le Vélodrome accueille désormais des événements d’envergure comme la coupe du monde de rugby en 2007 mais également les concerts de Luciano Pavarotti et Johnny Hallyday en 2002 et 2009 pour ne citer qu’eux.

2014 – 2016

L’ORANGE VÉLODROME

 

L’histoire du Vélodrome connaît un nouveau chapitre avec la reconfiguration livrée en 2014.
Les éléments phares de cette rénovation sont la couverture du stade, la création d’un parvis ainsi qu’une hausse de la capacité d’accueil, pour atteindre 67 000 places. Le classement en stade « Elite UEFA » induit aussi une augmentation du nombre de places VIP avec l’aménagement de salons et d’un accueil haut de gamme.
Le 3 Juin 2016, Arema et Orange signent un contrat de Naming pour une durée de 10 ans. L’Orange Vélodrome vient de naître.

Mesures sanitaires

Dans le contexte actuel, nous mettons tout en œuvre afin de vous accueillir dans les meilleures conditions possibles. Pour se protéger et protéger les autres contre le coronavirus :  
1 – Se laver très régulièrement les mains. 
2 – Le port du masque est obligatoire dans l’enceinte du stade pour toutes les personnes de 11 ans et plus. 
3 – Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter. 
4 –Tousser ou éternuer dans son coude. 
5 – Du gel hydroalcoolique est à votre disposition dans l’enceinte du stade. 

Dans le contexte actuel, nous mettons tout en œuvre afin de vous accueillir dans les meilleures conditions possibles. Pour se protéger et protéger les autres contre le coronavirus :  
1 – Se laver très régulièrement les mains. 
2 – Le port du masque est obligatoire dans l’enceinte du stade pour toutes les personnes de 11 ans et plus. 
3 – Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter. 
4 –Tousser ou éternuer dans son coude. 
5 – Du gel hydroalcoolique est à votre disposition dans l’enceinte du stade. 

De plus, depuis le mois d’août 2020, le stade Orange Vélodrome est labelisé “Safe & Clean” par Apave. Ce label atteste de la bonne mise en œuvre des mesures sanitaires face au risque du Covid-19. Il concerne l’accueil des événements d’entreprises, de l’OM Tour ainsi que les mesures prises pour le personnel du club et ses visiteurs, dans l’enceinte sportive.